Archivé - Mise aux normes des infrastructures d'alimentation en eau potable

Saint-Joseph-de-Coleraine (QC)

Raisons de l'évaluation fédérale
Description du projet
Décision finale

Information archivée

L'information dont il est indiqué qu'elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Numéros de référence

Registre canadien d'évaluation environnementale : 06-03-18512
Développement économique Canada pour les régions du Québec : 2474

Type d'évaluation environnementale

Étude approfondie

Autorités responsables ou réglementaires

Développement économique Canada pour les régions du Québec

Raisons justifiant la réalisation d'une évaluation fédérale

Le 12 avril 2006, on exigeait une évaluation environnementale parce que Développement économique Canada pour les régions du Québec a envisagé de fournir de l'aide financière au promoteur.

Description du projet (telle que publiée dans l'avis de lancement)

La portée du projet inclut les travaux suivants : les activités de recherche en eau souterraine; l'abandon de la prise d'eau de surface dans le lac de l'Est; l'aménagement des puits no 1, 2 et 4 d'une capacité d'extraction totale de 499 000 m3/a; l'installation de clôtures et aménagement extérieur; l'installation des conduites de raccordement au bâtiment de service; la mise en place du système de traitement des eaux, incluant la construction d'un bâtiment de service et la mise en place d'un groupe électrogène; la mise en place d'une conduite pour le raccordement au réseau d'aqueduc; l'exploitation; les modifications à la configuration du réseau d'aqueduc existant notamment la mise en place d'une conduite de 150 mm de diamètre sur une longueur de 400 mètres pour le bouclage du réseau d'aqueduc entre les Chemin des 3 Monts et le Chemin de Vimy et, la mise en place d'une conduite pour desservir des usagers qui auparavant étaient desservis par la conduite d'amenée de l'eau ; les travaux correctifs au réservoir existant; l'exploitation de la nappe d'eau souterraine et la fermeture et désaffectation des puits no 1, 2 et 4, à la fin de la vie utile des infrastructures.

Décision finale

L'évaluation environnementale a été arrêtée le 26 mai 2006 car le promoteur avait retiré le projet.